Dr Ludovic Lievain, Chirurgie Plastique Esthétique & Reconstructrice à Rouen - 02 76 67 63 16

Augmentation mammaire

SANS PROTHESE

Lipoaspiration HD

sublimer les reliefs musculaires

Lifting sans chirurgie

Remodelage des fesses

Prendre Rendez-Vous
 

Quels sont les principes de la blépharoplastie ?

La chirurgie de rajeunissement des paupières s'appelle la blépharoplastie. On parle de blépharoplastie supérieure pour les paupières du dessus et de blépharoplastie inférieure pour les poches sous les yeux. On peut opérer les 4 paupières en même temps si les conditions le permettent. La blépharoplastie supérieure consiste à enlever l'excès de peau qui a tendance à retomber sur l'œil et former une « casquette ». Parfois, on enlève aussi des petits excès graisseux. La blépharoplastie inférieure a pour principe de retirer les poches graisseuses sous l'œil et si besoin de retirer un excès de peau pour retendre la peau sou l'œil.

 
 

Quelles sont les conditions de prise en charge par la sécurité sociale ?

Avant toute intervention il est nécessaire de réaliser un examen ophtalmologique comportant un champ visuel. Si le champ visuel est perturbé, c'est-à-dire que la peau de la paupière supérieure retombe sur l'œil de telle sorte qu'elle l'empêche de tout voir, la blépharoplastie peut être prise en charge par la sécurité sociale.

 
 

L'intervention est-elle douloureuse ?

Non, c'est une intervention totalement indolore.

 
 

Quel type d'anesthésie est utilisé ?

Dans la plupart des cas, l'intervention se déroule sous anesthésie locale, par injection de produit anesthésique sous la peau. Mais l'anesthésie générale peut être utilisée surtout lorsqu'on opère les 4 paupières simultanément.

 
 

Où sont placées les cicatrices ?

Pour la blépharoplastie supérieure, la cicatrice est placée dans le sillon naturel formé par la paupière lorsqu'elle est ouverte et prolongée dans une petite ride sur le côté de l'œil. Elle est donc dissimulée de telle sorte qu'elle est quasiment invisible. Pour la blépharoplastie inférieure, soit on passe par la conjonctive de l'œil lorsqu'il n'y a pas de peau à retirer, il n'y a donc pas de cicatrice visible, soit la cicatrice est placée juste sous les cils et reste donc camouflée par l'ombre des cils.

 
 

Quels sont les risques ?

Le risque principal est le défaut de résultat soit par insuffisance de résection soit par une résection trop importante qui peut aboutir à un œil rond, un ectropion, un défaut de fermeture des paupières ou un larmoiement. Des complications au niveau de l'œil peuvent survenir comme une conjonctivite ou une kératite et seront traitées par traitements locaux comme des collyres. Il peut y avoir des problèmes de cicatrisation avec survenue de petits kystes sur la cicatrice dont le traitement est très simple. La complication la plus grave, mais la plus rare, est la cécité monoculaire, à savoir la perte de vision d'un œil. Elle est très rare mais mérite d'être connue.

 
 

Combien de temps après l'intervention peut-on reprendre une activité normale ?

Comme la peau des paupières est très fine, l'œdème et les ecchymoses sont très visibles juste après l'intervention sous forme de gonflements et de cocards. Il faut donc prévoir 1 semaine de convalescence pour faire disparaitre les bleus et laisser dégonfler l'œdème.

 
 

Combien de temps après l'intervention peut-on observer le résultat définitif ?

Un résultat proche du résultat final est visible au bout d'une semaine, mais la disparition progressive de l'œdème et la cicatrisation vont améliorer le résultat pendant encore plusieurs semaines à quelques mois.

 
 

Quelle est la durée de l'intervention ?

L'intervention dure entre 45 minutes et jusqu'à 2h maximum pour les 4 paupières.

 
 

Quelle est la durée de l'hospitalisation ?

Cette intervention se fait en externe, c'est-à-dire que vous rentrez et sortez le même jour.

 
 

Que faut-il faire avant l'intervention ?

La chirurgie ne peut être envisagée qu'après certaines étapes indispensables :

  • 2 consultations au moins avec le chirurgien
  • 1 consultation avec l'ophtalmologiste
  • 1 consultation avec l'anesthésiste
  • Adaptation des traitements préexistants au besoin
  • Arrêt total de toute consommation tabagique pendant minimum 1 mois avant l'intervention
  • Prendre l'arnica avant la chirurgie.

 
 

Quels sont les soins post-opératoires ?

Les soins post-opératoires sont simples, ils comportent :

  • Appliquer des compresses d'eau froide ou des ice-pack
  • Prendre de l'arnica pour l'œdème et les ecchymoses
  • Appliquer du collyre dans les yeux 3 fois par jour
  • L'ablation des fils par le chirurgien au 5ème ou 6ème jour.

 

La Société Française de Chirurgie Plastique Esthétique et Reconstructrice à rédigé une fiche d'information pour ce type d'intervention :