Dr Ludovic Lievain, Chirurgie Plastique Esthétique & Reconstructrice à Rouen - 02 76 67 63 16

Augmentation mammaire

SANS PROTHESE

Lipoaspiration HD

sublimer les reliefs musculaires

Lifting sans chirurgie

Remodelage des fesses

Prendre Rendez-Vous
 

Quels sont les principes du lifting de cuisses ?

La chirurgie d'embellissement du nez, la rhinoplastie, est un geste complexe faisant intervenir de nombreux paramètres dans l'obtention du résultat final. Il y a d'abord l'aspect fonctionnel : S'il existe des difficultés respiratoires, la rhinoplastie peut être associée à une septoplastie (geste sur la cloison nasale) afin d'améliorer la respiration. D'autre part, un nez qui respire bien avant l'intervention doit continuer à bien fonctionner après. Pour la part esthétique, le chirurgien doit composer avec de l'os qu'il devra fracturer et sculpter, des cartilages qu'il devra modeler, tailler ou greffer et la peau qu'il ne pourra que peu ou pas modifier et qui jouera un rôle important dans le résultat. Chaque nez est très différent d'un autre, c'est donc l'analyse fine de tous ces éléments par le chirurgien qui aboutira à une proposition sur mesure pour chaque patient. Certains nez ont besoin d'être redressés, certains, diminués (comme dans les ablations de bosses), d'autres au contraire ont besoin d'être augmentés (comme lorsqu'une rhinoplastie trop agressive a déjà effectuée et que le nez est trop petit).

 
 

Quelles sont les conditions de prise en charge par la sécurité sociale ?

La rhinoplastie seule pour raison esthétique n'est pas prise en charge par la sécurité sociale. Afin d'être en mesure de solliciter un accord du médecin conseil de la sécurité sociale, il faut présenter un antécédent de traumatisme nasal associé à des troubles de la respiration authentifiés ainsi que des anomalies de la structure du nez visibles au scanner.

 
 

L'intervention est-elle douloureuse ?

Pas du tout. Il existe une gêne postopératoire liée à l'œdème et les paupières peuvent être bleues et gonflées quelques jours mais ceci est indolore. Les antidouleurs simples suffisent donc.

 
 

Quel type d'anesthésie est utilisé ?

Nous réalisons cette intervention exclusivement sous anesthésie générale.

 
 

Où sont placées les cicatrices ?

En fonction des gestes à réaliser, le chirurgien pourra utiliser plusieurs voies d'abord. Dans les cas les plus simples, les incisions seront faites à l'intérieur des narines et les cicatrices seront donc cachées dans le nez. Dans les cas plus complexes, on réalisera une petite incision de la columelle, entre les narines afin d'accéder plus largement aux structures du nez. Bien placée, cette cicatrice est presque imperceptible.

 
 

Quels sont les risques ?

Comme pour toute intervention chirurgicale, il existe des risques de saignement, d'infection, de troubles de la cicatrisation ou de nécrose cutanée. Mais les premiers risques sont les troubles fonctionnels qui peuvent se manifester par des difficultés de respiration par le nez et très rarement des modifications de l'odorat. Enfin, les risques d'imperfections de résultats sont réels puisque la façon dont va cicatriser le patient prend une part importante dans le résultat.

 
 

Combien de temps après l'intervention peut-on reprendre une activité normale ?

Les suites opératoires d'une rhinoplastie n'empêchent globalement pas les activités de la vie quotidienne. Il faudra simplement se limiter par rapport aux sports de contact et aux expositions aux poussières importantes. Par contre, il faut prévoir une période d'isolement social de quelques jours du fait de l'œdème et des ecchymoses au niveau des yeux.

 
 

Combien de temps après l'intervention peut-on observer le résultat définitif ?

Le résultat d'une rhinoplastie évolue pendant plus d'un an. Au bout de 15 jours, le nez est joli mais il présente un œdème non négligeable avec une pointe du nez plus grosse qu'elle ne sera au final. Le nez va ensuite progressivement dégonfler et la peau va se rétracter pour aboutir au résultat définitif. En général, au bout de 6 mois, on a une bonne idée du résultat définitif.

 
 

Quelle est la durée de l'intervention ?

L'intervention peut aller de 1h30 pour une rhinoplastie simple à plus de 3h lorsqu'il faut redresser, faire une septoplastie ou des greffes de cartilage.

 
 

Quelle est la durée de l'hospitalisation ?

Dans certaines conditions, l'intervention peut être réalisée en ambulatoire, mais dans la plupart des cas, une nuit d'hospitalisation est nécessaire.

 
 

Que faut-il faire avant l'intervention ?

La chirurgie ne peut être envisagée qu'après certaines étapes indispensables :

  • 2 consultations au moins avec le chirurgien
  • 1 consultation avec l'anesthésiste
  • Réalisation d'un scanner pour étudier les os du nez et parfois d'une radiographie du crâne
  • En cas de troubles de la respiration, réalisation d'une rhinomanométrie et consultation chez un ORL
  • Adaptation des traitements préexistants au besoin
  • Arrêt total de toute consommation tabagique pendant minimum 1 mois avant l'intervention
  • Avis du médecin conseil de la sécurité sociale si les conditions de prise en charge sont remplies.

 
 

Quels sont les soins post-opératoires ?

Des antibiotiques sont prescrits pour 48h et des lavages de nez au sérum physiologique seront effectués 2 à 3 fois par jour pendant une semaine. Les mèches sont retirées le lendemain de l'intervention. Il faut conserver une petite attelle sur le nez durant une quinzaine de jours. En cas de geste sur la cloison nasale, des attelles internes n'empêchant pas la respiration peuvent être posées pour n'être retirée qu'après 1 à 3 semaines. Lorsqu'il y a une incision de la columelle, on enlèvera les fils à 1 semaine, sinon il n'y a pas de fils à enlever. Il faut arrêter toute consommation tabagique au moins 1 mois après l'intervention

 

La Société Française de Chirurgie Plastique Esthétique et Reconstructrice a rédigé une fiche d'information pour ce type d'intervention :