Dr Ludovic Lievain, Chirurgie Plastique Esthétique & Reconstructrice à Rouen - 02 76 67 63 16

Augmentation mammaire

SANS PROTHESE

Lipoaspiration HD

sublimer les reliefs musculaires

Lifting sans chirurgie

Remodelage des fesses

Prendre Rendez-Vous
 

Qu'est-ce que l'acide hyaluronique ?

L'acide hyaluronique est un polymère de disaccharides présent naturellement dans le corps au niveau des tendons, de l'œil, des articulations ou encore de la peau. En médecine esthétique, il se présente sous la forme d'un gel translucide.

 
 

Comment fonctionne l'acide hyaluronique ?

Le gel sert à redonner du volume. Lorsqu'il y a un creux, un cerne, un sillon marqué ou une ride, on va combler la perte de volume en injectant le gel sous la peau. On peut également redonner du volume aux lèvres trop fines.

 
 

Existe-t-il plusieurs sortes d'acide hyaluronique ?

Oui. Chaque produit possède des propriétés qui lui sont spécifiques. Les gels seront plus ou moins fluides et donneront plus ou moins de volume. En fonction de la zone à traiter, on choisira plutôt un produit qu'un autre pour obtenir le meilleur résultat. Par exemple au niveau des paupières, la peau est très fine, on va donc utiliser un produit très fluide alors qu'au niveau des pommettes, la peau est épaisse et on mettra un produit plus dense.

 
 

Combien de temps est-ce efficace ?

Le gel va être naturellement entièrement résorbé par le patient. Cela dépend donc du produit utilisé et de comment le patient le résorbe. Un gel très fluide aura tendance à rester 6 mois alors qu'un gel très dense pourra durer jusqu'à 24 mois.

 
 

Existe-t-il des contre-indications ?

Elles sont rares et doivent être dépistées par votre médecin lors de la consultation. Il s'agit notamment d'un terrain allergique important, de maladies auto-immunes ou inflammatoires, de l'hépatite C ou des injections antérieures de produits non dégradables. Par précaution, on ne réalise pas d'injection chez les femmes enceintes ou allaitantes. Les patients ayant des antécédents d'herpès labial doivent être traités de manière préventive par un antiviral.

 
 

Les injections sont-elles douloureuses ?

Normalement, les injections sont peu ou pas douloureuses. Certains sites sont plus sensibles que d'autres comme les lèvres. Les produits utilisés peuvent contenir un anesthésiant local et dans certains cas, une crème anesthésiante peut être utilisée avant l'injection.

 
 

Quelles sont les complications ?

Des petites rougeurs ou des bleus sont fréquents mais peuvent facilement être camouflés par du maquillage. Les réactions à corps étranger de type granulome sont rares et peuvent parfois justifier des traitements complémentaires tout comme les infections. Les injections intravasculaires sont encore plus rares et peuvent aboutir à des lésions cutanées. Globalement les complications sont très rares.

 
 

Que faut-il faire avant l'injection ?

Une consultation médicale est nécessaire afin de récolter toutes les informations, prescrire d'éventuels traitements, répondre aux questions et réaliser le protocole de soins ainsi que le devis. Le traitement pourra alors être effectué à partir de 15 jours après le premier rendez-vous. Certains conseils permettent d'améliorer les conditions de traitement et les suites :

  • Pas de prise d'aspirine ou d'anti-inflammatoires dans la semaine qui précède l'injection
  • Pas de prise de vitamine C, E ou ginkgo biloba
  • Prendre de l'arnica avant l'injection
  • Bien hydrater sa peau avec une crème hydratante
  • Pas d'exposition solaire le jour du traitement.

 
 

Que faut-il faire après l'injection ?

  • Pas d'activité sportive les heures qui suivent l'injection
  • Pas d'exposition solaire ou UV jusqu'à disparition des bleus s'il y en a
  • Pas de sauna ni hammam 48 heures après traitement
  • Pas de prise d'aspirine ou d'anti-inflammatoires 24h après traitement
  • Poursuivre la prise d'arnica jusqu'à disparition des bleus s'il y en a
  • Masser doucement les zones injectées.

 
 

Combien de fois peut-on renouveler le traitement ?

Autant de fois que l'on veut. On le renouvelle en général une à deux fois par an. Lorsque le relâchement des tissus est trop important, il vaut mieux arrêter d'injecter de l'acide hyaluronique et passer à un traitement chirurgical.

 
 

Pourquoi utiliser des produits résorbables et pas des produits définitifs ?

L'utilisation de produits de comblement définitifs est interdite en France et c'est une bonne chose. En cas de problème comme un rejet du corps étranger, une allergie ou une infection, l'extraction du produit est complexe, passe par des interventions chirurgicales et peut laisser des séquelles esthétiques et fonctionnelles. Avec les produits résorbables, les traitements sont bien plus simples.

 

La Société Française de Chirurgie Plastique Esthétique et Reconstructrice a rédigé une fiche d'information pour ce type d'intervention :